Comment devenir travel planner quand on démarre de zéro ?

Dans cet article, j’aborde avec toi un sujet qui me tient à cœur et qui reprend une question qu’on me pose (presque) à chaque appel découverte.

Aparté : j’en profite pour te le dire, si tu ne le sais pas déjà, que tu peux réserver gratuitement un appel de 30 minutes si tu as des questions sur ma formation, que tu as besoin de me parler de ta situation, que tu souhaites éclaircir certains points sur le métier de travel planner…

Si ça t’intéresse c’est très simple, il te suffit de cliquer ici et de choisir le créneau qui te convient le mieux !

👉 « Est-ce que je suis légitime pour me lancer comme travel planner en étant novice dans le domaine du voyage ? »

Même si c’est une très bonne question mon cher Watson, tu dois d’abord définir ce que tu entends par « me lancer ». Parce que de mon expérience on peut se lancer ou se jeter dans l’entrepreneuriat. Crois-moi, ça fait une sacrée différence !

Je m’explique :

  • Se lancer, ça signifie préparer ton projet : est-ce que tu veux que travel planner soit ton métier à plein temps dès le début, ou est-ce que ce sera d’abord un side project ? Est-ce que tu veux organiser tous les types de voyages possibles, y compris les enterrements de vie de garçons/de jeunes filles ainsi que les expatriations ? C’est aussi étudier le marché du tourisme et du voyage, tester ton idée, te former si nécessaire et ça veut surtout TE PRÉPARER.
  • Se jeter, comment dire… C’est tout l’inverse. C’est te dire que tu aimes le voyage et que c’est suffisant pour en faire un métier et devenir travel planner dès aujourd’hui donc allez, c’est parti, on verra bien ce que ça donne 🤘 quitte à perdre du temps et de l’argent sur un projet hypothétique.

Ici, tu t’en doutes, on est de la team se lancer pour créer une entreprise pérenne. Si c’est ok pour toi tu peux continuer la lecture de cet article, sinon la suite risque de ne pas t’enchanter.

Mon exemple de travel planner devenue formatrice :

Pour moi « se lancer » ça a duré 4 mois, entre mai et septembre 2019. Parce que je savais que je voulais intégralement changer mon quotidien et que si je me lançais ça ne serait pas pour le faire à moitié. Je suis partie (moi aussi) de mes compétences et expériences : un BTS Tourisme en poche, 10 ans d’expérience du Tourisme en tant qu’agent de voyages et puis… Voilà !

 

À côté de ça, je ne connaissais rien au marketing, à la création de contenu ou à l’entrepreneuriat. Moi mon domaine d’expertise c’était le voyage. Donc pendant 4 mois j’ai fait le choix de me faire accompagner. Je me suis formée, j’ai rencontré d’autres entrepreneurs et j’ai surtout parlé de mon projet à la terre entière (ou presque). Chaque personne qui envisageait de faire un voyage devait savoir que mes services existaient. Bref, j’ai investi, j’ai appris et je suis sortie de ma zone de confort.

 

Et tu sais quoi ? J’ai eu des clients dès le deuxième mois !!

 

Pas par chance ou parce que j’étais agent de voyages (même si ça a aidé à l’époque), mais parce que j’y croyais et que j’avais mis en œuvre un plan d’actions pour vraiment faire fonctionner mes services de travel planner.

 

Le temps que j’ai choisi d’investir à la création de mon projet me permet aujourd’hui de vivre de mon activité, qui a d’ailleurs évolué puisque je forme désormais des gens qui souhaitent, comme toi, devenir travel planner indépendant.

 

Et sans tout ce parcours je ne serais sûrement pas formatrice pour travel planner !

 

Maintenant, assez parlé de moi.

 

Prends une feuille de papier, ton plus beau stylo et passe dès maintenant à l’action en faisant cet exercice simple :

Exercice pour faire le point sur ta situation

Première chose à définir : Tes compétences.

Elles viennent de ta formation initiale, de tes expériences passées, de ton activité actuelle… Promis, tu sais faire des choses. On ne te demande pas d’être le meilleur, on te demande ce que tu sais faire.

 

Liste quels sont tes savoir-faire, quels outils tu maîtrises, quelles situations tu as déjà connues et su gérer. De façon générale dans tes expériences personnelles et professionnelles, pas forcément liées à ce que tu imagines du monde du voyage ou du métier de travel planner.

 

Si possible regrouper regroupe-les par blocs, comme :

  • Relation client – J’ai fait de l’accueil pendant 3 ans lors de mon expérience en….
  • Vente – Je connais la négociation commerciale grâce à mon poste chez…
  • Cœur de métier – J’ai déjà organisé X voyages aux USA pour X personnes…

Grâce à cette liste, tu as déjà une première base.

Tu vas pouvoir partir de là et analyser si une ou plusieurs de ces expertises peuvent être utiles dans ton activité de travel planner ou ta vie d’entrepreneur dans le domaine du voyage.

Deuxième chose : prioriser

« Le temps c’est de l’argent. »

Pour lancer ton entreprise ou une nouvelle offre/un nouveau service de travel planner, il va falloir choisir quoi mettre en action en premier. Qu’est-ce qui est le plus urgent ? Il faut que tu priorises ce qui va être utile dès le début de ton activité. Ça peut être des compétences liées au métier de travel planner spécifiquement ou des taches plus larges sur la création d’entreprise ou la vie d’entrepreneur (comptabilité, gestion, communication, etc.)

Par exemple : Si tu dois créer un carnet de voyage ou des posts pour ton futur compte Instagram, il sera intéressant de te former sur Canva qui est un outil qui te permet de créer rapidement et facilement des visuels et des jolis documents (si tu débutes, je te conseille la formation de Lucie pour laquelle tu as 20€ de réduction avec mon code FORMATIONTP) plutôt qu’apprendre à créer des séquences de newsletters automatisées alors que pour l’instant tu n’as aucun inscrit sur ta liste e-mail.

Cherche toujours à te former sur des compétences long terme d’abord, celles qui te seront utiles dès maintenant et tout au long de ton activité et pas juste une ou deux fois.

À titre d’exemple, je pense que maîtriser Canva en est une. Parce qu’aujourd’hui ça te servira peut-être majoritairement pour tes posts sur les réseaux sociaux, mais dans quelques mois ça peut te servir pour créer des ebooks à vendre à tes clients, à faire tes carnets de voyage, à faire des présentations pour de futures sollicitations d’intervention… Je pose ça là…

À l’inverse, te former à la délégation ou à la gestion d’équipe peut évidemment être intéressant sur le très long terme, mais est-ce que c’est prioritaire là maintenant tout de suite ?

On commence tous quelque part.

Je la répète inlassablement depuis 2 ans à mes prospects et à mes apprenants. Toi aussi, tu as le droit à ton début de l’histoire.

 

Tu as le droit d’y croire, d’ailleurs qui peut le faire à ta place ?

 

Tu as le droit de tenter l’aventure même sans avoir 12 ans d’expérience dans le voyage ou le tourisme.

 

Tu as le droit de prendre le temps de poser les bases pour créer le service de travel planner qui te correspond le mieux.

 

Ton seul devoir c’est de toujours respecter tes valeurs et tes clients.

 

Rappelle-toi simplement que créer une entreprise ce n’est pas un hobby pour 2 jours seulement, c’est un pari sur l’avenir et il ne tient qu’à toi de mettre toutes les chances de ton côté. ✊

Ma formation pour devenir travel planner, même en partant de zéro.

Si tu sens que tu as envie de tenter l’aventure, mais que tu ne veux pas tout faire tout seul en partant de zéro, sache que j’ai créé “Devenir Travel Planner” : La seule formation qui répond aux besoins des travel planners, créée par une travel planner.

 

Celle qui va te faire passer de “J’aime organiser des voyages pour les potes” à “Je suis travel planner et mon métier c’est d’aider les voyageurs à créer le voyage de leurs rêves.”

 

Celle qui va t’aider à mettre ce qu’il faut en place pour vraiment vivre de cette activité toute l’année.

Elise- Abeonatravel

Si tu veux en savoir plus sur le programme et les modalités d’inscription, tout est expliqué ici :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.