Comment ouvrir une agence de voyage : un parcours du combattant à fort potentiel

Ouvrir une agence de voyage : un voyage vers la réussite ?

 

Je vais poser le contexte tout de suite parce que je ne veux pas que tu te fasses de fausses idées en arrivant ici : le monde du voyage, ce n’est pas que des cocktails sur des plages de sable fin, et encore moins quand tu décides de te lancer dans l’ouverture de ton agence de voyages.

 

Le tourisme, c’est un univers hyper dynamique qui attire les entrepreneurs du monde entier qui rêvent de transformer leur passion pour les voyages en une entreprise viable. Sauf que lancer une agence de voyage, ce n’est pas du gâteau. C’est un vrai parcours du combattant qui demande une préparation minutieuse, des ressources conséquentes et une connaissance approfondie du secteur. Mais pour ceux qui réussissent, les récompenses peuvent être immenses. Prêt pour le décollage ? Dans cet article je vais tâcher de tout t’expliquer, de la conception de ton business plan à l’ouverture de ta propre agence.

Partie 1 : Les étapes pour ouvrir une agence de voyage

La préparation d'un dossier béton

Business Plan & Prévisionnel

Lancer une entreprise, c’est un peu comme partir en voyage : il faut d’abord définir ta destination et préparer ton itinéraire. En d’autres termes, avant même d’ouvrir ton agence de voyage, il va falloir élaborer un business plan solide et bien ficelé. Ce document crucial sera ton guide tout au long de ton parcours entrepreneurial, et te servira aussi à convaincre les banques et autres investisseurs de la viabilité de ton entreprise de voyages. Ce dossier doit inclure un business plan détaillé qui décrit ton modèle d’entreprise, tes prévisions de revenus et de dépenses, ta stratégie de marketing et de vente, et tout autre aspect pertinent de ton entreprise.

 

En plus du business plan, ton dossier doit également inclure des prévisions financières pour les trois prochaines années. Ces prévisions doivent être réalistes et basées sur des recherches de marché approfondies. Tu devras d’ailleurs probablement faire appel à un comptable pour t’aider à préparer ces prévisions, ce qui représente une dépense supplémentaire à avoir en tête.

La création de la structure de ton entreprise

Une fois ton dossier préparé, tu devras choisir la forme juridique de ton entreprise. Cela pourrait être une entreprise individuelle, une société à responsabilité limitée (SARL), une société par actions simplifiée (SAS), ou tout autre type de structure juridique appropriée. Chacune de ces options a ses propres avantages et inconvénients, donc tu devras faire des recherches pour déterminer celle qui convient le mieux à ta situation. Il est d’ailleurs fortement recommandé de te faire aider par un expert, comme un comptable ou un avocat, pour t’aider à naviguer dans les eaux parfois turbulentes du droit des sociétés.

 

La création de ta structure d’entreprise engendrera également des frais, notamment pour l’enregistrement de l’entreprise, la rédaction des statuts, et éventuellement les honoraires d’un avocat ou d’un expert-comptable.

Présentation de ton dossier à un jury

Une fois que tu auras préparé ton dossier et créé ta structure d’entreprise, tu devras présenter ton dossier à un jury. Ce jury sera composé de professionnels du secteur du tourisme qui évalueront la viabilité de ton projet. Il s’agit d’une étape cruciale du processus, car l’issue de cette présentation n’est jamais certaine. Tu devras donc préparer ta présentation minutieusement et être prêt à répondre à toutes les questions que le jury pourrait avoir.

L'apport d'une garantie financière

Un passage obligé pour ouvrir ton agence de voyage

Après avoir élaboré ton business plan et créé ta structure de société, il faudra que tu obtiennes une garantie financière. Je sais, ça a l’air effrayant. Mais en gros, cette garantie est là pour protéger tes futurs clients.
En France, pour obtenir une immatriculation au registre des opérateurs de voyages et de séjours, tu dois fournir une garantie financière. Cette garantie est une assurance pour tes clients car elle garantit qu’ils seront remboursés en cas de faillite de l’entreprise. Le montant de la garantie doit être entre 200 000 et 500 000 euros (oui oui tu as bien lu), selon la taille de ton entreprise et le type de services que tu souhaites proposer.

 

Tu comprends pourquoi j’insiste sur le fait que ton dossier doit être solide ?

L'obtention de l'approbation de ton dossier et l'immatriculation

Le sésame pour ton activité

Après avoir présenté ton dossier au jury et fourni la garantie financière, tu devras attendre que ton dossier soit approuvé. Ce processus peut prendre plusieurs mois, car le jury doit examiner attentivement tous les aspects de ton projet. Durant cette période, tu ne pourras pas encore commencer à exercer ton activité.

 

Il est important de noter que même si ton dossier est approuvé, tu ne pourras pas commencer à exercer ton activité tant que tu n’as pas reçu ton immatriculation. Cette immatriculation est délivrée par Atout France, l’opérateur de l’Etat pour le développement du tourisme. Et obtenir cette immatriculation, c’est un peu comme décrocher le Graal : c’est l’assurance que tu peux enfin te lancer dans l’activité passionnante d’organisateur de voyages.

La création de ton catalogue de voyages

La véritable zone de kiff du métier

Maintenant que tu as ta structure de société, ta garantie financière et ton immatriculation, il est temps de passer à la partie la plus fun : la création de ton catalogue de voyages ! Tu vas pouvoir faire appel à ton sens de la créativité pour proposer des voyages qui sortent de l’ordinaire et qui collent à l’image de ton agence.

L'animation d'un point de vente

Si ton agence a un point de vente, tu devras le faire vivre. Parce qu’au-delà du voyage en lui-même, c’est une expérience totale que tu offres à tes clients. Et ça commence dès qu’ils franchissent le seuil de ta porte ! Ça veut dire que tu dois rendre le lieu attractif, organiser des événements, offrir un service client au top, etc. Bref, tu devras faire en sorte que tes clients aient envie de revenir.

Les facteurs collatéraux à ne pas négliger

L'importance de s'entourer de professionnels

Lorsque tu crées une agence de voyage, il est essentiel de t’entourer de professionnels compétents. Tu auras besoin d’avocats pour rédiger les contrats avec tes clients, surtout si tu prévois de travailler à la fois avec des entreprises (BtoB) et avec des consommateurs (BtoC).

 

De plus, tu devras négocier avec des prestataires pour obtenir les meilleures conditions possibles. Ces prestataires peuvent inclure des compagnies aériennes, des hôtels, des agences de location de voitures, et d’autres fournisseurs de services de voyage.

 

En outre, tu devras ouvrir des comptes professionnels avec ces prestataires. Cela peut être un processus long et complexe, car chaque prestataire a ses propres exigences et conditions.

La maîtrise des codes du secteur du tourisme

Le tourisme, c’est un secteur complexe, avec des codes et des règles très spécifiques. Sans une connaissance approfondie de ces codes, il est presque impossible de créer une agence de voyage.

 

En plus de la connaissance des codes du secteur, tu dois également comprendre les tendances du marché, les préférences des consommateurs, et les réglementations en vigueur. Tu dois également être capable de créer des itinéraires de voyage intéressants et bien planifiés, qui répondent aux besoins et aux attentes de tes clients.

Assumer de grandes responsabilités

En tant que propriétaire d’une agence de voyage, tu auras de grandes responsabilités. Tu seras responsable de la satisfaction de tes clients, de la qualité des services que tu proposes, et de la gestion de ton entreprise. Tu devras également être prêt à faire face à des situations imprévues, comme des problèmes de voyage ou des réclamations de clients.

Le voyage ne fait que commencer

Tu l’auras sûrement compris, ouvrir une agence de voyage c’est se lancer dans une aventure à long terme. Il te faudra sans cesse te renouveler, négocier avec de nouveaux prestataires, imaginer de nouveaux voyages pour tes clients, gérer les aspects juridiques et financiers de ton entreprise… Bref, c’est un métier qui demande du temps, de l’investissement, mais aussi et surtout, de la passion pour le voyage.

 

En parlant de passion pour le voyage, je voudrais profiter de cet article pour te parler d’un métier qui pourrait aussi t’intéresser si tu aimes créer des voyages sur mesure : le métier de travel planner.

Partie 2 : Agent de voyage VS Travel Planner

Agent de voyage vs Travel Planner : Deux approches du métier

Dans le vaste monde du voyage, il existe deux principales manières d’exercer cette activité : en tant qu’agent de voyage traditionnel, ou en tant que travel planner.

L’agent de voyage, c’est un peu le dealer de rêves en prêt-à-porter. Il travaille en agence, vend des produits déjà concoctés, des packages prêts à l’emploi. C’est pratique, c’est rapide, mais ça manque parfois de personnalisation. Bien sûr tu auras le choix de faire différemment si tu décides d’ouvrir ta propre agence de voyage mais ce n’est pas chose aisée, tu dois en avoir conscience.

En revanche, le travel planner, lui, c’est un couturier du voyage. Il conçoit des expériences de tourisme sur mesure, qui correspondent exactement aux envies et aux besoins de ses clients. Son rôle, c’est d’écouter, de comprendre, et de créer.

En tant que Travel Planner, tu as aussi une plus grande flexibilité et autonomie. Tu peux travailler de n’importe où, à ton rythme, sans avoir à répondre à des quotas de vente ou à des horaires de bureau fixes. Tu peux personnaliser davantage les voyages pour tes clients. Au lieu de simplement vendre des forfaits préconçus, tu peux créer des expériences de voyage uniques qui correspondent parfaitement aux intérêts et aux besoins de tes clients. De plus, en tant que Travel Planner, tu as une relation plus personnelle avec tes clients, ce qui te permet de les connaître mieux et de leur proposer des services plus adaptés. C’est une approche du métier plus centrée sur le client et moins centrée sur le produit, ce qui peut être plus gratifiant et plus satisfaisant à long terme.

Si tu te sens plus proche de cette vision du métier, alors le rôle de travel planner est peut-être fait pour toi ?!

Sahe que si ce métier t’intéresse, j’ai créé une formation spécialement conçue pour apprendre à devenir travel planner et à vraiment vivre de cette activité. Elle t’aidera à comprendre les spécificités du métier, à développer les compétences nécessaires, et à te lancer dans cette activité passionnante facilement et sereinement.

Voilà, j’espère que cet article t’a donné une bonne idée de ce que c’est que d’ouvrir une agence de voyage. Si tu as des questions, n’hésite pas à me les poser dans les commentaires. Et n’oublie pas : le voyage ne fait que commencer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.