Découvre dans cet article le quotidien d'un travel planner et ses différentes missions.

“Ben alors, c’est quoi le quotidien d’un travel planner ? Tu fais quoi de tes journées ?”
Souvent, la question m’est posée sur les réseaux sociaux ou même dès que je parle de mon activité. Mon métier est très récent et les gens ont parfois du mal à comprendre comment s’organisent les journées d’un travel planner.
Alors quel est le quotidien d’un travel planner ? Quels sont les mythes à propos de ce métier ? Qu’est-ce que je fais de mes journées ? Quelles sont les réelles missions dans le quotidien d’un travel planner ? C’est ce que nous allons voir ensemble aujourd’hui.

Les idées reçues sur le métier de travel planner

Quand je parle de mon métier de travel planner, beaucoup imaginent que je passe mes journées à voyager, découvrir de nouvelles destinations, tester des adresses d’hôtels et restaurant.

Mon entourage, mes clients et même certains freelances pensent que mon quotidien se résume à cocktails, business class et hôtel de luxe. 🗽🍹🎉🌉✈✈✈

Ça, c’est plutôt le rôle du “client mystère”, mais ça n’est clairement pas mon quotidien. Même quand j’étais agent de voyages, je partais moins souvent que mes clients ! 😅 En même temps mon métier c’est de créer des voyages pour mes clients et pas de partir à leur place… Même si c’est tentant ! 😂

En revanche, le fait d’être indépendante me permet souvent de travailler dans des endroits vraiment superbes, comme des hôtels ou des cafés so instragrammable. Cela dit, c’est le quotidien de toutes les personnes qui souhaitent se lancer dans un métier en freelance.

Mes petits QG toulonnais préférés sont l’hôtel Okko et Ollieandco, mais la plupart du temps, je travaille depuis mon bureau. J’ai la chance d’avoir une pièce dédiée à mon activité de travel planner dans ma maison, ça permet de laisser le travail à sa place. Et oui, c’est ça le vrai quotidien d’un travel planner indépendant : travailler n’importe où, mais surtout de chez soi !

Cependant, lorsqu’on est travel planner, on peut choisir de devenir digital nomad. On peut donc exercer ce métier tout en sillonnant le monde. Être digital nomad, ce n’est pas un métier en soi, mais une façon d’exercer une profession indépendante, c’est un style de vie. Personnellement ce n’est pas comme ça que j’ai choisi d’exercer mon métier.

Cela ne m’empêche pas, lors de mes voyages, de toujours être à la recherche des bonnes adresses. Si ça vous intéresse, je garde au chaud toutes mes bonnes adresses dans ma carte Mapstr. Cette application est super utile quand on voyage et encore plus quand on est travel planner !

La réalité du métier de travel planner

Le quotidien d’un travel planner est de donner des conseils voyages, trouver des bons plans, organiser les voyages de ses clients dans des endroits paradisiaques et s’assurer que tout va bien pour eux.

Cette partie me fait quand même voyager, puisque chaque client qui me contacte avec un projet, petit ou grand, me fait un peu vivre son expérience de voyage.

Ce que j’adore, dans mon quotidien de travel planner, c’est quand mes clients me partagent leur voyage via Instagram ou m’envoient leurs photos de vacances. Je vous invite d’ailleurs à découvrir leur carnet de voyage. Les voir profiter de leur voyage à fond me remplit de joie et de fierté. Je me dis alors que j’ai vu juste quand je leur ai concocté leur carnet de voyage !

Mon rôle est d’être disponible pour eux avant, pendant et après le voyage. J’assiste mes voyageurs pour la création de l’itinéraire de voyage, mais aussi pour tous les petits à côté comme l’enregistrement en ligne, les infos sur les bagages ou encore les petits pépins. Je les aide à rendre leur expérience de voyage plus facile et plus fluide.

Je vous invite à découvrir la vision du métier de travel planner de Charlie, une consœur spécialisée sur le Japon. Cet article, qu’elle a écrit, pourra également vous permettre de comprendre ce métier que l’on exerce avec passion.

Un des aspects primordiaux du métier de travel planner, c’est la recherche de bons plans. On passe énormément de temps à faire des recherches. D’ailleurs, j’en ris, mais on m’appelle parfois “Google Voyage” parce que je fais des recherches plus vite que mon ombre.

Dans le quotidien d’un travel planner il y a une grosse partie de veille informative. Je me dois d’avoir toujours les dernières infos sur le tourisme, surtout lors de contextes particuliers comme une crise sanitaire ou géopolitique. Être travel planner, c’est aussi rassurer ses clients et leur apporter des solutions, en cas de pépins.

Cette veille étant importante à mes yeux, j’y accorde beaucoup de temps. Deux fois par semaine, je fais un tour de ce qui se passe dans le domaine du voyage et du tourisme.

Travel planner, un métier qu’il faut démocratiser

Le métier de travel planner est encore méconnu en France, car on a plutôt l’habitude de croiser la traditionnelle agence de voyages.
Le métier de travel planner ne court pas les rues, principalement parce que le marché est principalement digital (pour le moment).

Cependant, mon cas est un peu différent, car je travaille aussi pas mal en local.
Dans mon quotidien, je consacre chaque semaine plusieurs heures à travailler sur la communication et la démocratisation du métier de travel planner.

Cette communication sur le métier de travel planner passe bien sûr par les réseaux sociaux, mais aussi par la formation. J’ai créé, il y a quelques mois, une formation pour les travel planner, afin d’acquérir les bases avant de se lancer dans ce métier.

Le secteur du tourisme et du voyage étant très particulier, il me semblait évident de transmettre mon savoir et mon expérience dans le domaine. C’est pour cela que j’ai décidé d’aider et d’accompagner ceux qui souhaitent se lancer dans le monde du voyage en tant que travel planner.

Comment un travel planner organise ses journées ?

Breaking News, au quotidien être travel planner, c’est être indépendant. Quand on est indépendant, on dirige notre propre entreprise. Certains l’oublient parfois !

Les responsabilités et les tâches sont donc multiples.

Être indépendante a été un de mes plus gros défis après plus de dix ans de salariat.

Quand on est travel planner freelance, on ne fait pas qu’exercer son métier en organisant des voyages. Il faut aussi, chaque semaine, se pencher sur sa comptabilité, la gestion de son entreprise, sa communication, mais aussi sur le développement de nouveaux projets.

Dans mon quotidien de travel planner, je dédie des plages horaires spéciales, chaque semaine, pour créer de nouveaux produits, valider des partenariats, diversifier mes revenus et développer de nouveaux produits.

Cette phase de développement est d’ailleurs primordiale pour consolider ses revenus et faire évoluer son entreprise. Le secteur du tourisme et du voyage est un secteur en mouvement. Cela demande beaucoup d’adaptation. Personnellement, j’ai dû me forcer à avoir une vision plus lointaine que le mois en cours.

Aujourd’hui, je décide de tous mes projets pour l’année à venir et je les découpe ensuite en étapes puis en tâches que je répartis sur un trimestre.

Et vous savez quoi ? Je suis fière de vous annoncer que ces projets me permettent aujourd’hui, malgré la crise, de ne pas sombrer totalement dans le pessimisme ! Grâce à cette vision à moyen/long terme, j’ai développé une offre de formation pour les personnes qui souhaitent se lancer dans le métier de travel planner. Cette formation pour les travel planner en devenir m’apporte un revenu stable jusqu’en janvier 2021 !

Vous l’aurez compris, le quotidien du travel planner ne se résume pas à passer sa vie sur les routes pour voyager. Le monde du tourisme demande trois qualités primordiales : ténacité, curiosité et organisation. Quand on est travel planner on ne fait pas non plus que créer des voyages, il faut aussi savoir gérer son entreprise, être en alerte sur ce qui se passe dans le secteur du tourisme et du voyage et surtout créer de nouveaux projets pour développer son entreprise. Finalement, être travel planner, c’est surtout être un caméléon !

Si vous avez envie d’en apprendre plus sur mon quotidien de travel planner, n’hésitez pas à vous abonner à ma newsletter.

20 réponses pour “C’est quoi le quotidien d’un travel planner ?”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *