Être travel planner ou agent de voyages quelles sont les différences ? Je vous partage mon expérience car je suis passée d'agent de voyages à travel planner indépendante.

Être travel planner, est-ce une tendance ou un nouveau métier qui a de l’avenir ?
Souvent, la question m’est posée sur la différence entre travel planner et agent de voyages. Mais aussi sur la pertinence et la pérennité du travel planner.
Ça tombe bien j’ai exercé les deux métiers, enfin y en a un des deux que j’exerce toujours. Je vais donc vous partager mon ressenti et mon expérience du travail dans le tourisme..

Agent de voyages, l’ancêtre du travel planner ?

Très connu du grand public, le métier d’agent de voyages est présent depuis le 19e siècle. L’âge d’or des premiers voyages, notamment ceux des notables européens qui envoyaient leurs enfants aux États-Unis ou en Angleterre pour développer leur culture et leurs relations.
En 2016 on dénombre, en France, 28 000 salariés liés au secteur des agences de voyages.

Comment devient-on agent de voyages ?

Le seul diplôme reconnu qui donne droit au titre d’agent de voyages (hors titre professionnel) c’est le BTS Tourisme. Ce BTS est complet, car il aborde des sujets très spécialisés comme la vente ou la création de produits touristiques, aussi appelé mercatique touristique. Il y a aussi l’étude d’Amadeus, l’outil mondial de réservation de billet d’avion.
Être agent de voyages demande aussi de solides connaissances en géographie et en relation client. Aujourd’hui, le diplôme propose également une option multimédia ce qui correspond à un apprentissage de la bureautique, de la publication et du web.

Le marché du tourisme évolue très vite. Pourtant les pratiques en entreprise et la formation ne suivent pas la cadence.
Pour l’instant, les enseignements restent sensiblement les mêmes depuis une dizaine d’années. Sauf, qu’on y a intégré du web, hors dans les faits en agence ou en création de produits ces compétences ne sont pas exploitées.
C’est d’ailleurs mon seul bémol, sur cette refonte du BTS, la diminution de matières fondamentales comme la vente ou la relation client.

Être agent de voyages dans un grand groupe

Pour ma part, j’ai fait le BTS “ancienne génération” qui mettait plus l’accent sur la pratique touristique. Je l’ai eu en 2010, après 1 année en école et une 1 année en apprentissage à distance avec le CNED.
Pour moi, devenir agent de voyages a vraiment été une révélation, j’en parle d’ailleurs plus précisément dans cet article.
Suite, à la validation de mon diplôme j’ai intégré un grand groupe, Thomas Cook, qui a malheureusement fait faillite en 2019.
Au bout de 4 ans j’ai eu envie de voir autre chose et j’ai intégré le réseau Ailleurs/Sélectour, qui est un autre gros acteur du marché français.

Travailler dans le tourisme implique souvent d’intégrer un grand groupe.
Dans ce type de groupe, les missions de l’agent de voyage sont nombreuses, on ressemble à un couteau suisse humain.
On doit aussi bien vendre des voyages (oui c’est la base) que faire de la manutention, de la décoration de nos jolies vitrines ou bien de la comptabilité.
Par contre, la prise de décision sur la vente de produits ou de services est exclusivement gérée par le groupe lui-même.

La quasi-totalité des ventes sont faîtes, via des produits présentés en brochure.
Il y a donc que peu de place à la création de voyages. Les programmes sont plutôt bien rodés, car les groupes présents dans le Tourisme sont anciens et ont une bonne connaissance de leurs produits. D’ailleurs, il n’est pas rare que d’un opérateur à l’autre on retrouve les mêmes produits. On peut dire qu’il y a des best-sellers comme les circuits dans l’Ouest américain ou en Inde. Ces derniers n’ont que très peu changé malgré les transformations du secteur du voyage.

Mon expérience d’agent de voyages

Durant ces 8 années, j’ai beaucoup appris sur le métier en lui-même, rien ne vaut la pratique sur le terrain pour se forger une expérience solide.
J’ai pu aussi bien servir des clients individuels que des sociétés ou faire du support au tour opérateur sur des circuits. Cette vie professionnelle, en tant que salarié m’a appris le métier que j’exerce aujourd’hui.
Mais la vision standardisée du voyage ne me convenait plus. Il me manquait une partie de prise de décision et créativité qui me paraissent essentielles dans le voyage.

Souvenir de mon passé d'agent de voyages où j'ai appris un métier incroyable mais qui n'est pas toujours facile à exercer.
Souvenir de mon passé d’agent de voyages, j’étais en train de monter une vitrine thématique…

Travel planner, vrai métier ou effet de mode ?

Depuis quelques années, des petits nouveaux ont fait leur entrer sur le marché du Tourisme : les travel planner!
Il existe encore peu d’informations et de chiffres sur ce si jeune métier.
Être travel planner est encore un métier peu connu.
On est parfois associé aux agents de voyages, mais nous ne faisons pas du tout le même métier. Comme j’aime à le rappeler, le travel planner est là pour conseiller alors que l’agent de voyages est là pour vendre.

Quelle formation pour être travel planner ?

À l’heure actuelle, il n’existe pas de formation d’État pour devenir travel planner.
De ce fait, tout le monde peut être travel planner même sans connaissance ni expérience que se soit dans la vente, la relation client ou le Tourisme.
Cela reste un métier à part entière avec ces complexités et ces compétences indispensables pour l’exercer sérieusement.
Pour moi, être voyageur n’est pas être travel planner, conseiller des clients n’est pas donné inné, mais cela peut s’apprendre.

Je vous invite à faire attention lorsque vous faites appel à un travel planner pour réaliser votre prochain voyage. Vous trouverez donc une fiche récapitulative des 3 points essentiels à vérifier avant de faire appel à un travel planner pour votre prochain voyage.

Que vérifier avant de faire appel à un travel planner ?

J’ai d’ailleurs créé une formation pour aider ceux qui veulent se lancer en tant que travel planner. Mon expérience de ces deux métiers me permet de délivrer une vision globale ainsi que les bonnes pratiques pour devenir travel planner!


Travel planner, le créateur du sur-mesure

Être travel planner est pour moi synonyme d’indépendance, de transparence et créativité.
Le but est de proposer un véritable programme sur-mesure selon les besoins des clients.
Comme ça, impossible d’avoir un voyage standardisé qui ne vous ressemble qu’à moitié. En plus il vous crée un carnet de voyage selon vos goûts et votre parcours.

Le travel planner peut vous proposer les offres les plus intéressantes du marché.
À l’inverse d’une agence qui propose en priorité les fournisseurs qui lui rapportent.
L’autre avantage d’un travel planner c’est qu’il peut aussi choisir librement ces fournisseurs. Vous pouvez découvrir les partenaires que je recommande juste ici.
J’ai pris le temps de leur parler et de sélectionner des partenaires avec les mêmes valeurs que les miennes.

Être travel planner, mon avis

Avant de me lancer, j’ai construit mon projet, passer de salariée à chef d’entreprise n’est pas chose aisée. Quand on a eu l’habitude d’être très encadrée, cet espace de liberté peut impressionner.

Être travel planner est mon activité à temps plein depuis bientôt 1 an. Le lancement officiel s’est fait en septembre 2019 mais je travaillais sur le projet depuis mai.
Je ne regrette pas ce changement de statut, aujourd’hui je crée des voyages vraiment sur mesure.
Je peux prendre le temps que je souhaite avec chaque client, pour découvrir son projet et lui apporter une aide personnalisée.

Vous l’aurez compris je suis passée d’une façon assez standardisée de voir le voyage a une vision bien plus créative.
Ces deux métiers abordent le voyage de façon différente, mais elles peuvent convenir à des voyageurs avec des envies variées.

Connaissiez-vous le métier de travel planner ?

3 réponses pour “Être travel planner, un nouveau métier à la mode ?”

  • J’ai une copine qui s’est lancée comme travel planner, malheureusement juste avant le confinement.
    De mon côté, je prends beaucoup de plaisir à organiser nos voyages. On s’y prend au moins 6 moins à l’avance et ça fait presque partie du voyage en lui-même ^^

    • Hello, ah oui dis-lui qu’elle vienne me parler sur insta j’adore discuter avec des consoeurs 🙂
      Je trouve aussi que l’organisation fait partie du voyage, ça permet de rêver et de projeter avant de partir vraiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *